1e div 64 – 3e Journée – Billère accroché

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Articles

ASL BILLERE FOOTBALLASL Billère  : 1      

US St Palais : 1

Mi-Temps :  1 - 0

À Billère (Stade du GSO)

ASL Billère :

Adamou – Ortega, Ali Nadjim, Sako ©, Touati – Mazurier, Soares, Kanafi, Kalid – Sadialou, Alseny.  Remplaçants : Mazurier, Schreiner, Correia.

Entraîneur : Taoufik Djelassi.

Après leur bonne entame de championnat, victoire à Vallée de l’Ousse 6-0, les Billerois se sont fait  surprendre à domicile en concédant le match nul sur leur terrain face à des Basques de Saint-Palais qui leur ont donné une leçon de solidarité et de cohésion. Le début de match est à l’avantage des locaux, qui mettent leurs intentions et leurs idées de jeu en place. La première occasion franche est l’œuvre d’Alsany Camara qui se présente seul face au portier adverse, hélas le tir de l’attaquant de l’ASL se dérobe et fuit le cadre (20e). Billère insiste et se voit récompensé de ses efforts avec une énorme frappe de son capitaine Boubacar Sako des 25 mètres qui va se nicher en pleine lucarne (1-0, 35e). Mais les Billerois laissent leurs bonnes intentions aux vestiaires. Le collectif se délite et la cohésion de l’équipe s’effrite. Bref, l’ASL est méconnaissable en ce second acte. A l’inverse, les Bas-Navarrais en revanche s’enhardissent et prennent le jeu à leur compte sans complexe, imposant un rythme élevé aux locaux. Dans les cages béarnaises, Yannick Adamou multiplie les arrêts, mais il ne fait que retarder l’échéance, jusqu’à une erreur défensive qui profite aux joueurs de Saint-Palais qui en profitent pour égaliser, finalement logiquement. L’ASL Billère perd deux points précieux dès son  premier match à domicile et devra se reprendre sans tarder pour ne pas laisser s’échapper ses rivaux dans la course à l’accession.

Fabrice Borowczyk

Réaction d'après-match :

Taoufik Djelassi (entraîneur ASL Billère) : « Je suis bien sûr déçu du résultat mais aussi de la manière. Saint-Palais a largement mérité son match nul. Ils ont été beaucoup plus valeureux et ont fait preuve de plus de cohésion que nous ».