N3M – 12eme Journée – La bonne opération pour Malaussanne

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

logo malaussanne mazerolles basket soubestre

2MBS 85 18 20 27 20
Stade Clermont 79 26 12 23 18


Mi-Temps : 38 - 38.

Scores aux quarts-temps : 18-26, 20-12, 27-23, 20-18.

Lieu : Malaussanne. Arbitres : ZohirSamata et Emmanuel Legay.

2MBS :

Capbdebocq (5), Albino (10), Kuhne (), Hery (11), Adediran (13), Pujol (), Lalaude ©(17), Ndiaye (25), Batt (2), Samb (2)Entraîneur : Philippe Dupouy assisté de Jacques Moncade

Stade Clermontois Basket Auvergne 

Pabiot (3), Gaume (5), Jamin (8), Garraud (8), Viallard (2), Letort (2), Nsoki (22), Diabate (15), Keller (8), Maccow (6). Entraîneur : T. Faye assisté de L. Epaminondas

Exclus pour 5 fautes : Nsoki et Diabate

Les Béarnais de Malaussanne-Mazerolles, ont fait preuve d’une belle dose de caractère et de  volonté pour se sortir du guêpier clermontois et remporter ce premier match à domicile de l’année 2019. Pourtant, les hommes de Jacques Dupuy ont eu les pires difficultés à entrer dans la partie. Les visiteurs démarrent mieux la rencontre tandis que les Béarnais paraissent se chercher. La punition ne se fait pas attendre et Diabaté et ses coéquipiers prennent rapidement le large (4-12, 3e). Offensivement les Clermontois ne faiblissent pas, et en inscrivant 26 points dans le premier quart-temps font craindre le pire au public local (18-26, 10e). L’inquiétude ne va quitter les esprits béarnais dans le deuxième quart-temps. Certes, Adediran en mode longue distance et la fougue et l’énergie de Lalaude vont bien tenter de lancer un sursaut local, mais la maîtrise tactique et la bonne défense auvergnate permettent aux visiteurs, non seulement de conserver leur avantage, mais de le creuser un peu plus (23-34, 15e). Mais 2MBS est passé maître depuis longtemps dans l’art des remontées expresses. La coutume va à nouveau être appliquée avec une fin de première période en trombe de Sébastien Albino et ses coéquipiers. Cette fois la défense de Clermont craque et 2MBS inscrit un 15-4 en 5 minutes qui lui permet de virer  à égalité à la pause de façon presque inattendue (38-38). La machine rouge et blanche semble lancée, et l’impression va être confirmée au retour des vestiaires. Le danger local vient cette fois de partout. Aussi bien de loin avec Malick Ndiaye et Sébastien Albino, que sous les panneaux avec Maxence Hery, les locaux font parler la poudre et s’envolent au score (53-45, 24e). Mais Clermont, ne compte pas rendre les armes, et la défense visiteuse redevient intraitable. Du côté de l’offensive, Diabate et Nsoki vont faire beaucoup de bien à leur équipe. Sous leur impulsion, Clermont recolle juste avant le début du dernier quart-temps (65-61, 30e). Mais pour y parvenir, les visiteurs ont laissé pas mal d’énergie dans la bataille, et commis beaucoup de fautes. Nsoki et Diabate sont exclus dans le dernier quart-temps, dans un suspense difficile à vivre, la rencontre s’achève sur les lignes des lancers francs. Un exercice sur lequel les joueurs de Malaussanne vont se montrer suffisamment habiles pour décrocher une victoire synonyme d’excellente opération au classement.

Fabrice Borowczyk