N3M – 19eme Journée – Malaussanne s'incline de justesse

Écrit par Jacques Dufau le . Publié dans Comptes Rendus

logo malaussanne mazerolles basket soubestre

2MBS  57 17 12 11 17
Tursan BC  60   8 23 15 14

Mi-Temps : 29 - 31

Scores aux quarts-temps : 17-8, 12-23, 11-15, 17-14

Lieu : Malaussanne (Salle des sports). Arbitres : Romain Devaux et Nicolas Thierry.

2MBS :

Bignes (), Brugale (7), Albino (13), Jouve (11), Adediran (3), Lalaude (11), Batt (13), Santallo ()Entraîneur : Fred Moncade.

Tursan BC 

Fedensieu (), Tastet (5), Joie (), Dumartin (14), Sabatou (8), Marsan Proeres (8), Darricau (4), Kilambue-Katayo (7), Ducamp (3), Minot (11)

Pour ce derby, c'est une formation béarnaise qui se présentait une fois de plus très diminuée par les blessures, celle de Cazaurang venant compléter une infirmerie déjà bien remplie. Mais l'entame de match est pourtant à l'avantage des joueurs du Soubestre, solides en défense et en réussite de loin lors de leurs premières tentatives, à l'image d'Albino et Jouve au-delà de l'arc de cercle. Les locaux prennent le large avant que Sabatou de loin ne réduisent l'écart mais on sent  que les joueurs du Soubestre donnent du fil à retordre à leurs adversaires (17-8, 10e). Le deuxième quart-temps va être plus difficile pour les locaux, sans solution dans la raquette alors que la réussite de loin commence à les fuir. Les Landais jouent sous les cercles et passent en toute fin de première période à la faveur des deux lancers et d'un panier primé au buzzer (29-31). Les hommes de Fred Moncade sont dans le dur en début de seconde période et restent 5 minutes sans marquer. L'écart se creuse en faveur des visiteurs, mais les locaux, intraitables en défense, ne sont toujours pas décrochés (40-46, 30e). Les Landais, sous l'impulsion de Marsan Proères dans la raquette, reprennent le large avant qu'Albino et Batt ne s'enflamment de loin pour ramener leur formation à 2 longueurs (48-50, 36e). Santello abat un énorme travail aux rebonds et Lalaude égalise à 2 minutes du terme. Mais ce diable de Dumartin, pourtant bien pris en défense, dégaine à 3 points dans la dernière minute. Les Béarnais, toujours aussi vaillants, récupèrent deux balles d'attaque qu'ils ne peuvent malheureusement convertir.

Jacques Dufau