N3M – 4eme Journée – Malaussanne décroche son premier succès

Écrit par Jacques Dufau le . Publié dans Comptes Rendus

logo malaussanne mazerolles basket soubestre

2MBS  77 18 21 19 19
Toulouges   61 27   4 10 20

Mi-Temps : 39 - 31

Scores aux quarts-temps : 18-27, 21-4, 19-10, 19-20

Lieu : Malaussanne (Salle des sports). Arbitres : Robin Arnaud et Nicolas Lacaze.

2 MBS :

Brugale (2), Albino (24), Jouve (8), Hery (9), Adediran (13), F. Lalaude (), Votier (), Batt (4), Santallo (), Basele Ikongo (17)Entraîneur : Fred Moncade.

Toulouges 

Canas Vinuela (), Poulard (5), Adjouhgniope (10), Brisedou (), Martinez (4), Torondell (12), Cusset (13), Brun (12), Bineau (5).

Les Catalans s’appuient sur leur adresse à mi-distance pour prendre les devants en début de rencontre. Les locaux perdent trop de ballons en attaque pour espérer recoller, mais Basile Ikongo, bien servi dessous, rétabli l’équilibre (8-9, 3e). Deux nouveaux tirs primés de Toulouges leur donnent 9 longueurs d’avance à la fin du premier quart-temps (18-27, 10e). Les visiteurs, dominateurs aux rebonds offensifs, profitent de la passivité défensive qui leur est opposée pour prendre 13 points d’avance à l’entame du 2e acte (18-31, 11e). Mais les joueurs du Soubestre, loin d’être abattus, vont faire souffler un vent de folie dans leur salle. Albino, sur un nuage, inscrit 7 points d’affilée et Basile Ikongo, d’une efficacité remarquable, gagne son duel  face à Cusset. Les visiteurs, sous pression, ne trouvent plus de position de tirs propres et encaissent un terrible 21/4 (39-31, 20e).

A la reprise, Jouve de loin, puis Adediran en pénétration, conservent l’écart (48-38, 25e), mais la partie est interrompue pendant une heure à la suite de la grosse blessure à la jambe de Canas Vinuela, l’arrière de Toulouges qui sera évacué par le SAMU. Basile Ikongo et Adjouhgniope s’échauffent un peu et écopent chacun d’une disqualifiante. Pour autant, les Béarnais restent concentrés et conservent un matelas confortable à la fin du 3e acte (58-41, 30e). Les visiteurs tentent dans un premier temps de jouer dessous, mais ils se heurtent à la grosse défense des intérieurs béarnais. Ils recollent sur 3 triples (67-59, 37e), mais les hommes de Fred Moncade, patients en attaque, savent qu’ils tiennent leur première victoire et ne vont rien lâcher

Jacques Dufau