Rugby – Fédérale 1 – 2eme journée – La renaissance du FCO

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

alice fcoOloron               : 15
St-Jean-de-Luz : 12

Mi-Temps : 12-6

 Lieu : Oloron (Stade St Pée). Arbitre : Régis Guatelli (Lyonnais). Temps : soleil puis pluvieux. Pelouse : correcte.

 

Pour Oloron :

5 pénalités Box (4e, 9e, 18e, 23e, 61e).

Pour St-Jean-de-Luz :

4 pénalités Otazo (7e, 40e, 44e, 50e).

 

FC Oloron :

Caubet – Pailhassar (Lafourcade 66e), Boucau, Bordenave (Guiraud 57e), Vaquero – (o) Box, (m) Paillot ©(Jully 66e) – P. Crampé, Loustalet, Pinto Da Silva (D. Crampé 55e) – Naude, Allouache (Lapuyade 61e) – Jordana (Sotteau 45e, Beaudoin 65e), Camy (Ramirez (71e), Beaudoin (Tomuli (55e).

Entraîneurs : Stéphane Zampar et Pierre Chadebech.

 

St Jean-de-Luz Olympique :

Viudes – Mendiague, J. Elissalde, Daubas, Miura (Acebes 56e) – (o) Otazo, (m) Alliot (Dassance 69e) – Da Costa (Paillard 57e), X. Elissalde, Juanicotena – Elgoyhen ©(Cancillo 57e), Sajous – Clermont (Penigaud 57e), Broucaret (Echeveste 66e), Tescher (Landrodie 41e).

Entraîneurs : Serge Milhas et David Irazoqui.


 

La petite Alice Amans a donc été « accueillie » de la plus belle des façons qui soit : par une victoire ! Son papa, Florent Amans ayant dû déclarer forfait pour cette première à domicile de la saison du FCO pour suivre son épouse à la maternité, ses coéquipiers lui ont offert un joli cadeau pour sa première paternité : une victoire dans un derby face à ST-Jean-de-Luz. Ses coéquipiers lui ont rendu un joli hommage dans les vestiaires d’après-match, affichant une jolie affiche : « Félicitations Flo, bienvenue à Alice ». Une affiche que l’on pourrait « détourner » au profit du FCO lui-même, tant la journée de samedi à St-Pée a eu des goûts de renaissance. La communion avec leur talonneur que l’on vient d’évoquer n’en est pas seulement une preuve, mais bien la conclusion de toute une journée. Car avant cela, sur le pré, les Oloronais ont redonné un peu de baume au cœur de leurs supporters, souvent blessés dans un passé pas si lointain que ça. Pourtant, on avait des craintes après la leçon reçue à Fleurance face à la première ligne aux larges accents géorgiens qui leur avait fait tant de mal une semaine auparavant. Mais pour leur premier derby de la saison, les hommes de Stéphane Zampar et Pierre Chadebech ont renoué avec certaines valeurs ancestrales, avec l’ADN du FCO, celui qu’aime passionnément le public de Saint-Pée. Des valeurs d’engagement, de courage, d’audace et de vaillance. Cela faisait longtemps que ce public réclamait à corps et à cris une équipe qui domine les débats sur son pré, qui prennent le jeu et la direction des opérations à son compte. En début de match, le public a été rassuré, Maxime Paillot et ses hommes ont très vite fait comprendre aux Luziens qu’ils étaient à St Pée. En grosse difficulté dans les phases de conquête à Fleurance, les Oloronais ont retourné totalement la situation face aux Côtiers. Dès les premières mêlées, le ton était donné, pas question de reculer ! Idem en touche, pas question de perdre des ballons et un culot retrouvé pour aller en chiper sur lancers adverses. En occupant le terrain, en défendant constamment en avançant, grâce à une troisième ligne toute entière, volontaire et accrocheuse à souhait, les Oloronais ont bousculés les Luziens et les ont empêchés de lancer leurs offensives au long cours, si périlleuses. Bousculés, les Luziens ont commis beaucoup de fautes, et samedi ce n’était pas le jour de le faire car côté FCO, Jérémy Box avait la patte chaude et réglait la mire, concrétisant à merveille le travail de sape de François Naude, Pierre Crampé et consorts, pour offrir 9 points d’avance aux siens avant même la demi-heure de jeu (12-3, 23e). Mais on le sait le Basque est fier et en seconde période c’est un tout autre SJLO que l’on voit sur le pré de Saint-Pée. Plus question de subir, alors St Jean joue avec ses armes : un régal de jeu déployé, avec de la percussion de ses centres, des crochets de ses ailiers, du jeu, du jeu et encore du jeu. Après le bleu paillettes du premier acte, le FCO va enfiler son bleu de chauffe pour repousser les assauts visiteurs. Mais le public aime tout autant ce bleu de chauffe, car ce qui compte pour un supporter oloronais, c’est de voir ses hommes lutter avec vaillance et détermination. Pourtant, la pression luzienne est intense et cette fois ce sont les Oloronais qui se mettent souvent à la faute, Clément Otazo en profite pour ramener les siens à hauteur en deux coups de cuiller à pot (12-12, 50e). L’angoisse refait son apparition à St Pée, mais ce FCO a du cœur et va le prouver. Tout d’abord en remettant un coup de pression offensive jusqu’à obtenir une pénalité pour l’impeccable Box (15-12, 61e), puis en entrant de nouveau en résistance. Même le ciel semble favorable aux Béarnais avec la pluie qui va contrarier le jeu à la main des Basques. Une pluie comme pour arroser la première victoire du FCO et….la naissance d’Alice.

Fabrice Borowczyk

Réactions d’après-match :

Pierre Crampé (3e ligne FCO) : « Durant la semaine nous avions bien travaillé les phases conquête : touches, mêlées, ça a payé. Aujourd’hui personne n’a rechigné à défendre quand cela s’est avéré nécessaire, même lorsque St Jean de Luz est revenu sur nous en plein temps forts pour eux, on n’a pas baissé les bras. Notre équipe est jeune et a été renouvelé aux deux-tiers, mais il y existe un super état d’esprit, de vraies qualités physiques, sportives et morales».

Quentin Broucaret (talonneur St Jean-de-Luz) : «Evidemment perdre de trois points c’est toujours rageant, donc nous sommes forcément déçus. Le match a été haché par les nombreux coups de sifflets arbitraux ce qui ne nous a pas permis de développer notre jeu, et en prime, la pluie est arrivée. Toutefois, Oloron a fait un bon match et a parfaitement joué le coup. On va se consoler en se disant qu’on a pris un point ici, et que toutes les équipes ne pourront surement pas en dire autant. Maintenant on va s’entraîner en conséquence pour recevoir Fleurance le week-end prochain».

Ci-dessous les superbes photos du match réalisées par David Cazot.... Merci à lui !

max paillot fco st jean de luz 19.09.2020 david cazot

alexandre loustalet fco st jean de luz 19.09.2020 david cazot

arnaud pailhassar fco st jean de luz 19.09.2020 david cazot

emmanuel bordenave fco st jean de luz 19.09.2020 david cazot

fabien pinto da silva fco st jean de luz 19.09.2020 david cazot

françois naude fco st jean de luz 19.09.2020 david cazot

jeremy box fco st jean de luz 19.09.2020 david cazot

michael boucau fco st jean de luz 19.09.2020 david cazot

pierre crampe fco st jean de luz 19.09.2020 david cazot

alice fco

Photos : David Cazot