N3M – 15eme Journée – Festival offensif de la JAO

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

MARCEL TREMEA JAO HAGETMAU 18 01 2020 1

JAO 94 23 16 24 31
Montpellier 77 17 16 22 22

Mi-Temps : 39 - 33.

Scores aux quarts-temps : 23-17, 16-16, 24-22, 31-22
Lieu : Oloron (Salle Robert Scohy). Spectateurs : 300. Arbitres : Nadim Trejaut et Rémi Cadillon.

J.A. Oloron :

Delorme (12), Vragar (10), Dardol (6), L. Marchand (14), Caubu (6), Benquet (19), Denis (), Jakubowski (c)(5), T. Jeanville (22).

Entraîneurs : Marcel Tremea et Marc Coronas

Montpellier Mosson :

Chretien (6), Hivin (9), Marchal (7), Bah (2), Leibnitz (13), Kondea Bougna (8), Collins (4), Leotard (10), Correa (4), Ocokoljic (14).

En inscrivant 13 paniers à trois points et en transformant 21 lancers francs sur 23, les Oloronais ont offert un joli cadeau de bienvenue au monde à Hannah Jakubowski et Noah Dardol, venues récemment « renforcer » la grande famille de la JAO. Mais ce festival offensif a également permis à la JAO de confirmer le succès décroché à Cahors la semaine dernière et de conserver 3 victoires d’avance sur la zone de relégation à 7 journées du terme. Pourtant en début de match, les Oloronais ont eu un peu de mal à confirmer offensivement leurs bonnes dispositions défensives. Montpellier en profite pour inscrire un inquiétant 0-7 en 2 minutes (7-11, 5e). Mais l’inquiétude sera de courte durée, Fabien Benquet et Mathias Jeanville font alors parler la poudre à trois points et la JAO s’envole, inscrivant un déterminant 14-2 en 3 minutes (23-17, 10e). La JAO réalise une belle partie sur le plan défensif, notamment aux rebonds et interceptions, hélas offensivement, ça pêche souvent au niveau dernière passe, du coup les Héraultais restent très longtemps dans la course (63-55, 30e). C’est en tout début de dernier quart temps que les Oloronais vont accélérer. Tout d’abord grâce à un 9-0 inscrit en 3 minutes (72-55, 33e), puis grâce à quelques nouveaux tirs longues distances signés Louis Marchand, Fabien Benquet et Mathias Jeanville. Sur la ligne des lancers francs, Montpellier connaît quelques ratés, ce qui ne sera pas le cas d’une équipe de la JAO qui, si tout ne fût pas parfait, les visiteurs effectuant plusieurs rapprochés inquiétants, a su placer plusieurs accélérations aux bons moments pour conserver ce précieux succès.

Fabrice Borowczyk