N3M – 16eme Journée – La JAO enchaîne un 3e succès

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

équipe 1 JAO 2019 2020

2MBS 60 12   7 22 19
JAO 70 19 17 18 16

Mi-Temps : 19 - 36.

Scores aux quarts-temps : 12-19, 7-17, 22-18, 19-16.

Salle municipale de Mazerolles. Spectateurs : 300. Arbitres : Loïck Lavens et Nicolas Lacaze.

2MBS :Brugale (4), Albino (10),  Jouve (5), Hery (), Adediran (7), Bouchet (11), Lalaude (7), Cazaurang (11), Batt (4), Santallo (1).

Entraîneurs : Frédéric et Jacques Moncade.

J.A. Oloron :

Delorme (10), Vragar (8), Dardol (5), L. Marchand (23), Caubu (6), Benquet (5), Denis (), Jakubowski (), Jeanville (13).

Entraîneurs : Marcel Tremea et Marc Coronas.

Ce derby entre les deux Béarnais de la division a tourné, tout comme à l’aller, à l’avantage des Oloronais, plongeant par la même les joueurs de 2MBS dans une situation de plus en plus compliquée. Les joueurs du Soubestre ont désormais un peu plus d’un pied en prénationale, tandis que les Oloronais ont effectué une bien belle opération dans l’optique du maintien, en alignant pour la première fois de la saison une troisième victoire consécutive. Les Oloronais ont construit leur victoire avec méthode, empêchant les joueurs du Soubestre de leur imposer une forte pression dès le coup d’envoi. Bien en place en défense et avec un Thibault Delorme au four et au moulin, la JAO a rapidement pris le commandement des opérations (12-19, 10e). La défense de la JAO va faire des merveilles dans le deuxième quart-temps, lors duquel les hommes de Fred Moncade vont éprouver les pires difficultés à franchir le mur bleu dressé devant eux. Du coup à la pause, la messe était déjà proche d’être dite (19-36). 2MBS va tout tenter en seconde période pour inverser la tendance. Les partenaires de Maxence Hery vont changer plusieurs fois leur tactique défensive, obligeant les Oloronais à une permanente adaptation. Les efforts des locaux vont leur permettre de revenir dans le match dès le début du dernier quart temps (46-54, 31e), mais la patte chaude des Louis Marchand (23 points en tout) et de l’ensemble de ses coéquipiers (8 paniers primés en tout) et leur habileté sur la ligne des lancers francs vont leur permettre de stopper net la remontée locale.

Fabrice Borowczyk