N3M – 1ere Journée – La JAO assure l’essentiel

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

jao montauban 16 10 2021

JAO 76 23 20 22 11
Toulouse 72 16 28 18 10

Mi-Temps : 43 - 44.

Scores aux quarts-temps : 23-16, 20-28, 22-18, 11-10
Lieu : Oloron (Salle Robert Scohy). Spectateurs : 250. Arbitres : Sébastien Nassiet et Iulan Vrignon.

J.A. Oloron :

Dapina (13), Delorme (), F. Goussies (8), L. Marchand (21), Y. Goussies (4), Ferrer (10), Denis (7), Chicot (2), Youssouf Huard (4)

Entraîneurs : Marcel Tremea et Marc Coronas

Toulouse BC :

Leroux (2), Cancel (11), Hivin (9), Srom (7), Voegtle (3), Courthial (6), Guedes Mader (7), Sila Burgos Padron (13), Burlet (11), Rambaud (3).

 

Pour cette ouverture du championnat 2022-2023 à Robert-Scohy, devant leur fidèle public qui aura dès ce premier match joué son rôle, les hommes de Marcel Tremea et Marc Coronas ont évité le piège toulousain et engrangé un premier succès qui vient récompenser l’état d’esprit du groupe.

Flo Goussies et Louis Marchand ont la main chaude en ce début de partie et enquillent 3 paniers primés consécutifs qui mettent les « Bleu » en confiance (9-4, 3e). L’intensité défensive permet aux Béarnais de voler quelques précieux ballons et Marc Ferrer trouve également la cible derrière l’arc pour creuser un premier écart (16-8, 7e). Les Toulousains s’accrochent en répondant sur la ligne des lancers francs et un 3 points de Guedes-Mader leur permet de clore ce premier acte à 23-16. La JAO répond par Romain Denis et Louis Marchand, qui trouvent une nouvelle fois la cible derrière l’arc. Mais les visiteurs ne lâchent rien et font même douter les Oloronais en signant un 6-12 en 5 minutes qui leur permet de recoller au score (29-28, 15e). Srom enquille deux nouveaux paniers primés auxquels la JAO répond par Marc Ferrer et Joshua Dapina, mais le doute s’installe côté oloronais (43-44, 20e). Joshua Dapina et Louis Marchand signent un gros début de seconde période et remettent les « Bleu » sur les bons rails grâce à un 9-0 en 3 minutes (52-44, 23e). La pression défensive béarnaise porte ses fruits et une nouvelle interception porte l’écart à son maximum (56-47, 25e). Les Oloronais sont lourdement sanctionnés et l’embellie est stoppée par Burlet sur la ligne des lancers francs et les capitaine toulousain Hivin à 3 points (61-60, 29e). Le dernier quart temps va se solder sur un score très défensif (11-10) et va révéler la solidarité de ce nouveau groupe oloronais. Louis Marchand répond à Cancel et les deux équipes ne se lâchent pas (65-63, 67-66, 70-68). A deux minutes du terme, les visiteurs prennent les commandes (70-72), mais Youssouf Huard inscrit ses deux premiers, mais précieux, points (72-72, 38e). La défense oloronaise ne va pas craquer, et, poussée par un public des grands soirs, va réaliser deux stops importants avant que Louis Marchand et Yann Goussies ne finalisent le score à 76-72.

Jean-Marc Lacoste