N3F – 18eme Journée – Mourenx remporte le derby de la peur

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

 2p 0040 2Mourenx : 23
Asson : 17

Mi-Temps : 12-9
Lieu : Mourenx (Salle municipale). Arbitres : Karim Balti-Khader et Lucas Turani-I-Belloto.

Mourenx HB :
Gardiennes de buts : Mata (19 arrêts dont 4 pen) et Garrido (2 arrêts).
Joueuses de champ : Paul (2/2), Pigot (0/1), Bordagaray (4/9 dont 2 pen/3), J. Rodriguez (4/13), Cuburu (2/2), Maldonado (3/4 dont 1 pen/1), Capdevielle (2/8), Lavie (3/4), Sedze (cap)(2/3), Moreira (0/2).
Entraîneur : Serge Truchat.
Exclusions temporaires : Paul (10e), Capdevielle (12e), Pigot (21e), Cuburu (23e), Sedze (40e).

Asson Sports :
Gardiennes de buts : Solana (15 arrêts dont 1 pen) et Lopez.
Joueuses de champ : Clavaret-Hourtane (0/1), Couradet (3/6), E. Saubatte (), Lyssandre (cap)(3/12 dont 3 pen/5), M. Saubatte (1/6 dont 1 pen/2), Gassie (1/10), Courouau (5/15 dont 0 pen/1), Lacroux (0/1), Latapie (1/1), Enrique (3/5).
Entraîneur : Laurent Cafici.
Exclusions temporaires : Gassie (12e), Latapie (25e), Lyssandre (40e), Courouau (47e).

Les Mourenxoises ont remporté le derby que tout le monde attendait avec impatience. Mélange de peur et d’espoir, puisque le perdant était assuré d’un coup de massue sur la tête dans son optique de course au maintien. Certes, à quatre journées de la fin, rien n’était fait, ni pour le vainqueur, ni pour le vaincu, mais l’impact psychologique promettait d’être rude pour le battu. Sur leur lancée de leur superbe prestation à Tournefeuille, Jenny Rodriguez et ses coéquipières ont parfaitement maitrisé la pression et ont conduit le match de façon admirable, ne laissant jamais Asson prendre les devants au score. Cela fait donc 3 victoires lors des 4 dernières journées pour Mallaurie Capdevielle, Lucie Maldonado et l’ensemble des « Lionnes du Béarn » qui ont une nouvelle fois sorti, à bon escient, leurs griffes dans un sprint final où leur appétit vorace fait plaisir à voir. Dès le coup d’envoi, les Mourenxoises rentrent dans le match, et prennent la direction des opérations, solides en défense, elles se montrent efficaces en attaque, à l’image de Coline Paul qui offre le premier écart significatif du match aux siennes (5-1, 7e). Amandine Bordagaray sur penalty et Jenny Rodriguez, intenable en ce début de rencontre, augmentent même l’avance locale (7-2, 9e).

Hélène Mata sort 4 penalties

Appliquées, concernées, motivées, Célia Pigot et consorts ne lâchent rien, interdisant tout retour des Assonnaises. Le jeu en équipe est parfait, chacune prend sa part tant en défense qu’en attaque. La preuve de cet esprit collectif est symbolisée par cette récupération de balle de Mélanie Sedze, sur un ballon tombé par des visiteuses prises dans la nasse de la défense noire et jaune. Sur celui-ci, la capitaine du MHB se jette sur sa proie nommée ballon, et part en contre à vive allure avant de délivrer son butin, telle une offrande, à Emilie Lavie qui ne laisse aucune chance à Audrey Solana, la gardienne d’Asson (12-7, 22e). Le public venu en nombre se régale. Les joueuses locales offrant un spectacle de qualité en termes d’intensité, d’abnégation, de rage de vaincre. En défense, les lionnes protègent leur territoire avec fougue, et lorsque cela ne suffit pas, Hélène Mata fait le reste. Y compris sur penalties, puisque la gardienne du MHB en arrêtera deux lors de cette première période, avant d’en faire tout autant lors de la seconde ! Lors des huit dernières minutes, Mourenx ne marquera pas, mais Asson ne se défera de l’emprise défensive locale qu’à deux reprises, tant et si bien qu’à la pause, Mourenx mène certes, mais la tension reste palpable car rien n’est fait (12-9).

Une défense de fer

Alors, les coéquipières de Caroline Moreira vont revenir en seconde période, exactement sur les mêmes bases que lors de la première. De nouveau, les « verte » ne parviennent pas à s’extirper des griffes des joueuses locales dont l’herméticité de la défense fait rugir de plaisir le public local. Les visiteuses vont devoir attendre pas moins de 8 minutes avant d’inscrire leur premier but en seconde période, par l’intermédiaire d’Amandine Courouau (15-10, 39e). Lorsque Emilie Lavie d’un geste rageur célèbre la conclusion de son contre, Asson n’a inscrit que 3 buts en dix-sept minutes (20-12, 48e). Jusqu’à présent, Asson a souvent connu des départs difficiles, mais il a très souvent remporté ses « secondes périodes ». Là encore, les lionnes du MHB vont se montrer intraitables, toujours en s’appuyant sur une défense de fer elles vont remporter également le second acte. Dans les cages, Caroline Garrido va poursuivre l’œuvre d’Hélène Mata. En fin de match, Serge Truchat tente de mettre en place une combinaison gagnante. Pour cela il commande un temps mort. A la fin de celui-ci, Laure Cuburu transforme la tentative en succès en inscrivant le 23e et dernier but des « jaune et noire » (23-16, 57e). Il reste trois minutes à tenir, Asson doit inscrire 7 buts pour égaliser… totalement impossible face à des lionnes défendant leur territoire !

Fabrice Borowczyk

 2p 0040 2

« Avec 4 penalties arrêtés, Hélène Mata a symbolisé la puissance défensive du MHB dans ce derby »
Photo : Romain Perchicot