N3F - 6eme Journée – Troisième victoire consécutive pour le MHB

Écrit par Fabrice Borowczyk le . Publié dans Comptes Rendus

mhb 1658Mourenx : 30
Lombez Samatan : 19

Mi-Temps : 13-13
Lieu : Mourenx (Gymnase municipal). Arbitres : Stéphane Darrieussecq et Xavier Marinea.

Mourenx HB :
Gardienne de buts : Garrido (cap)(13 arrêts et Costes (2 arrêts).
Joueuses de champ : Bordagaray (3 pen/4), Braque (0/4), Lahitte (10/17), Lalanne (2/4), Maldonado (2/8), Moreira (0/3), Paul (5/5), J. Rodriguez (4/6), Sedze (2/2), Tamen (2/7).
Entraîneur : Eric Bordagaray.
Exclusions temporaires : Sedze (52e, 55e).

HB Lombez Samatan :
Gardiennes de buts : Sartori (cap)(9 arrêts) et Durand (15 arrêts dont 1 pen).
Joueuses de champ : Silinski (1/2), Laffaure (3/15), Turroque (2/4), Laborie (1/4), Fournier (2/2), Estanguet (0/1), Barrère (0/2), O. Boutines (7/12 dont 3 pen/3), Bernadac (3/11).
Entraîneur : Damien Boutines.
Carton rouge pour trois exclusions temporaires : Bernadac (18e, 24e, 58e).

Quatre victoires en six journées, voilà des années que le Mourenx Handball n’avait pas réussi un aussi bon début de saison. Petit à petit, le MHB enfile un nouveau costume dans cette nationale 3, celui d’outsider. Un « virage » opéré au bon moment, alors que les instances dirigeantes du handball ont décidé et voté, en toute opacité, un changement radical pour la branche féminine de ce sport. D’ici à deux ans, exit l’actuelle N3. Pour rester au niveau national, il faudra, soit monter en N2 dès la fin de cette saison, soit finir dans les 5 premiers de N3 la saison prochaine. Un tel objectif se prépare à l’avance, et l’absence de communication des instances avant de prendre leur décision n’a pas facilité la tâche des clubs. Fort heureusement, Eric Bordagaray et toutes les filles de son collectif ont vite compris les enjeux et ont su faire ce qu’il fallait dès l’été dernier. Cela se ressent à chaque instant des entraînements, des matches, le nouvel MHB est arrivé. Depuis l’échec enregistré à Mont-de-Marsan le 1er octobre (30-28), l’équipe de la capitaine Caroline Garrido a enchaîné trois succès consécutifs, étant même actuellement la seule formation à avoir fait chuter l’étonnant promu Gan. Pour arriver à un tel parcours, les Mourenxoises, outre des qualités sportives intéressantes ont su développer de réelles qualités morales. Preuve en est la victoire acquise à Perpignan lors de la 5e journée (29-27) alors qu’à 3’30’’ de l’issue du match, Amandine Bordagaray et ses coéquipières étaient menées de 2 buts (25-27). Certains, sur place ou à distance, se sont alors peut-être réjouis un peu vite en pensant voir tomber les « noire et jaune »… erreur de leur part, il faudra bien que ces personnes s’y fassent, ce MHB n’est pas du genre à programmer sa défaite, ni avant, ni pendant un match. Une nouvelle preuve en a été apportée à l’occasion de la réception de Lombez Samatan. Les Gersoises de Damien Boutines, restaient sur un succès de prestige à Oloron, pensionnaire de N2 la saison dernière et principal favori pour accrocher la 2e place, derrière l’intouchable Mérignac, à l’issue de la saison. Boostées par leur exploit de la 5e journée, les Lombéziennes ont tenu la dragée haute aux Mourenxoises durant… trente minutes.

Les Mourenxoises survolent les débats en seconde période

En effet, après un début de match en leur faveur, les Béarnaises comptaient 4 longueurs d’avance qui semblaient les mettre sur le bon chemin (7-3, 10e). Mais à l’image de leur match à Palas la journée précédente, les visiteuses restaient dans le match et grignotaient peu à peu leur retard. D’un coup, plus nerveuses, les Mourenxoises se précipitaient un peu trop et tombaient sur une Aude Sartori qui, dans les cages visiteuses, commençait à multiplier les parades. Tant et si bien qu’à une minute de la pause, Justine Larroque, côté Lombez, trouvait depuis l’aile gauche la lucarne opposée des buts locaux pour égaliser dans une salle devenue d’un coup inquiète (13-13, 29e). Mais le public local allait ensuite être gâté. Tout d’abord avec la démonstration effectuée devant lui à la pause par les Harfangs, club de Cheerleading à Mourenx. Ces dernières soulevèrent l’enthousiasme des spectateurs, par la grâce et le talent de leurs jeunes membres. Une nouveauté, quand on vous dit que des choses changent au MHB… à renouveler sans nul doute. Mis ainsi en appétit, le public allait ensuite être rassasié par le début de seconde période des filles d’Eric Bordagaray. Infranchissables en défense, précises et disciplinées en attaque, les Mourenxoises ont survolées les débats en seconde période. Justine Lahitte dans la lancée de ses dernières prestations, impose son talent et sa puissance, Coline Paul, littéralement impériale tant défensivement qu’offensivement, Mélanie Sedze omniprésente. Toutes ces joueuses entraînent dans leur sillage, la jeune classe prometteuse du club, telles Caroline Moreira et autre Maylis Braque. Et lorsque Lombez essaie de relever la tête, Caroline Garrido multiplie les arrêts dans ses buts. Tant et si bien qu’en 14 minutes, Mourenx inscrit un 8-0 qui met fin à tout suspense (21-13, 45e). Jenny Rodriguez, Lucie Maldonado, Océane Tamen et toutes les autres ne vont pas en rester là. Et lorsque Caroline Costes, prend place dans les cages locales, elle poursuit le travail de sa devancière et capitaine. En cette soirée festive, Emma Lalanne va fêter son anniversaire de la meilleure des façons : en inscrivant deux buts en trente secondes qui offrent dix longueurs d’avance à son équipe (25-15, 50e). En cadeau, elle fêtera le 4e succès de ses couleurs.

Ci-dessous quelques photos du match, merci à Romain Perchicot pour son aide et son talent.

Fabrice Borowczyk

 mhb 1562

mhb 1582

mhb 1622

mhb 1658

mhb 1675

mhb 1691

mhb 1692

mhb 1720

mhb 1748

mhb 1774

mhb 1603

mhb 1792